LES PETITES REINES

Par Clémentine Beauvais

couv_les-petites-reines

 

En Résumé…

 

Ca y est, les résultats sont tombés. On connaît enfin les noms des 3 boudins de l’année:

-Astrid (Boudin d’Or)

-Hakima (Boudin d’Argent)

-Mireille (Boudin de Bronze)

 

 

A la différence des Miss, ces 3 jeunes filles n’ont pas choisi de participer à ce concours internet de leur collège-lycée…

Malo, ancien ami devenu ennemi de Mireille a lancé ce concours depuis 3 ans. E pour la première fois… Mireille, 15 ans et demi n’est plus boudin d’or. Mais Mireille s’en contre-fiche de ce concours. Ce n’est malheureusement pas le cas d’Astrid 16 ans, débarquée dans cet établissement depuis un an et qui prend la violence des ados en pleine face! Arrivée en pleurs chez Mireille et consolée, elles décident d’aller soutenir Hakima, petite élève de 5e élue pour la première fois également. Une idée folle va alors germer dans le esprit: pourrir la garden party du 14 Juillet à l’Elysée et chacune pour des raisons bien personnelles. Mais comment s’y rendre? Comment financer? de fils en aiguille ou de réplique d’ados à adultes le plan se monte. Ce sera à vélos, avec Kader le frère d’Hakima comme responsable adulte et pour se financer, les 3 boudins vendront…. des boudins!

 

En Avis…

Livre à mourir de rire du début jusqu’à la fin. La narratrice, Mireille Laplanche a de la répartie pour tout, sur tout avec tout le monde.

Chaque adolescente a ses rêves, ses problèmes. On évoque ainsi les cellules familiales un peu éclatée, reconstituées. A travers Philippe Dumont, beau-père de Mireille l’histoire évoque la relation au beau-père pour une ado en manque d’identité claire. Car disons-le clairement, pour Mireille c’est la pleine crise d’ado!

Bon plus sérieusement, ce roman en premier lieu vient parler de la violence entre adolescents au sujet de l’apparence. A la puberté les corps changent mais c’est aussi là que les moqueries sont les plus dures, les plus blessantes. En tournant cela à la dérision, en décidant de s’appeler les 3 boudins, les 3 nouvelles amies vont ainsi s’endurcir.

La décision de partir à vélo n’a rien à voir avec un régime. Et c’est ça qui est d’autant plus cool. Elles n’ont pas envie de changer pour les autres mais de réaliser des rêves personnels.

L’auteur réalise ce tour de force de parler de graves soucis adolescents tout en gardant un ton léger, en mettant en valeur ces 3 héroïnes.

Je ne me suis pas une seule fois ennuyée dans la lecture de ce roman. Certains moments ne sont pas drôles (l’histoire de Kader au début, les souffrances physiques sur la route, les doutes une fois à Paris) mais cela vient fragiliser le personnage de Mireille qui semble être à toute épreuve, même aux yeux d’Astrid et Hakima.

Des points de réalité impossible sont soulevés dans le livre (et en tant que lecteur adulte on se soulève les mêmes questions). Elles ont le droit de vendre??? Parade: Kader a un certificat.

La police les laisse tranquilles? Encore parade! Tout le monde les prend en affection (journalistes, maires… et les aident dans le cheminement)

Les parents sont d’accord? Bah non, pas tout à fait et pas tous au même moment. Mais c’est là qu’interviennent plusieurs personnes (Philippe Dumont toujours bienveillant pour Mireille, la maman d’Astrid un peu dans la lune baba-cool, Kader qui soutient sa soeur et se porte garant des filles).

Par contre, c’est un livre à destination des filles… couverture rose et paillettes, mêm si Kader ajoute une part masculine c’est une narratrice, des références de filles (comme les règles, les fringues, le maquillage, les potins…). Dommage car du coup la discussion sur ce thème sensible de l’apparence ne pourra se faire qu’avec des filles!

J’ai aimais pour…

L’humour

Les thèmes abordés

Le côté journalistique et les avis et twitts.

J’ai moins aimé pour…

Le côté trop fille

 

En Bref….

Ce livre cartonne partout, chez les ados et les adultes autour de moi qui ont pu le lire. Une très bonne lecture.

Et petit clin d’oeil au chat de Mireille: Babyboule. Je lui ferais bien une petite caresse aussi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s