Ciel: L’Hiver des Machines

En Résumé…

« En 2030, le CIEL (Central d’Informations et d’Echanges Libres) contrôle l’ensemble de la production et de la diffusion d’électricité sur la planète. Après deux ans de bons et loyaux services, l’intelligence artificielle pose un diagnostic : les humains sont en train de détruire la planète et il faut les en empêcher. Du jour au lendemain, les réseaux cessent de fonctionner. Plus de communication, plus de transports, plus de chauffage (nous sommes en plein hiver) et d’eau potable… Alors que les gouvernements sont obligés de se plier aux desiderata du CIEL, des poches de résistance s’organisent, auxquelles le capitaine Peter Keller participe. Brouillé depuis longtemps avec son père, il doit bien admettre que le vieux Tomi Keller, vivant en autarcie au sommet des Vosges, avait raison de prédire une catastrophe. »

(extrait du résumé du site Ricochet)

En Avis…

L’alternance des points de vue des différents membres la famille Keller crée quelques redondances mais cela passe très bien. En revanche j’ai regretté que justement tout ne tourne qu’autour des membres de cette même famille (en détaillant un peu les personnages autour d’eux). Cependant j’ai rapidement accroché à cette thématique pourtant bien des fois abordée dans des livres ou films de Science Fiction. Du départ,on se sent concerné par cette omniprésence du CIEL qu’on pourrait rapprocher de notre mode de vie (de moins en moins d’opérateurs téléphoniques, des satellites appartenant qu’à 2-3 grandes puissances et utilisées pourtant par tous les autres pays, etc.). Autrement dit, cette thématique reste encore fortement d’actualité et la frontière SF-réalité s’amenuise même si l’histoire est placée en 2030.

Le style est simple et fluide ce qui rythme l’histoire. Par contre ce tome 1 est simplement un constat et un début de mise en place, lire la suite semble obligatoire!

En Bref…

Ce premier tome d’une tétralogie donne fortement envie de lire la suite. On ne s’y ennuie pas même si on comprend rapidement que rien ne sera résolu dans ce premier tome.

Un grand plaisir que de lire de la SF en 2014 qui soit si bien menée!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s