LA DOUANE VOLANTE

Première de Couverture, édition Gallimard, 2010

En Résumé…

« Bretagne, 1914. La guerre menace. Une nuit, la charrette de la mort s’arrête devant la maison de Gwen le Tousseux, le jeune orphelin. C’est lui que vient chercher l’Ankou, pour l’emmener au pays dont on ne revient jamais… Quand Gwen se réveille, il est passé de l’autre côté, dans un monde surgi du passé. Dans ce pays étrange, effrayant mais fascinant, dominé par la douane volante, il va vivre des aventures extraordinaires. Gwen l’Egaré parviendra-t-il à retrouver a terre natale ou son destin sera-t-il à jamais lié à Jorn, le redoutable officier de la douane volante? » (quatrième de couverture).

Livre écrit par François PLACE

En Avis…

Gwen le Tousseux, appelé ainsi pour sa fragile constitution est l’élève du vieux Braz, un rebouteux fort apprécié dans le village pour ses soins mais fortement évité car cela n’est pas conforme au catholicisme prôné par le curé… Au décès du vieux Braz, Gwen se retrouve démuni avec en héritage une montre et une maison. Mais tout le village soupçonne la présence d’un plus grand trésor et martyrise Gwen jusqu’à cette fameuse nuit où l’Ankou vient le chercher pour l’emmener sur les rives de Waarms. C’est ainsi que Gwen va se retrouvé recueilli par Jorn, un jeune officier de la douane volante.

Voilà pour le décor. Gwen est l’anti-héros type (fragile, la poisse au possible, ne voit les pièges qu’une fois qu’ils se referment sur lui, échoue dans la plus part de ses tentatives pour fuir. Quand à Jorn il est un peu insaisissable. A la fois protecteur-manipulateur, il prend finalement la place d’un guide (à un moment Gwen va jusqu’à lui demander s’il ne serait pas le diable qui régit ce monde). Durant toute l’histoire Gwen va grandir (il n’a que 14 ans au départ et l’histoire se termine 4 ans plus tard) et voir ainsi se succéder différent maîtres: le vieux Braz qui lui apprend les simples, Jorn qui va l’obliger à se découvrir des talents de rebouteux, Nez-de-Cuir qui lui apprendra la médecine des corps (et leur découpe), Abraham Sternis qui lui enseignera le latin et lui offrira un accès à sa bibliothèque et le remettra sur le droit chemin de l’éthique du médecin.

Même les femmes ont une importance dans la construction de Gwen: Silde et Saskia, 2 femmes douces, la première dans l’ombre de Jorn mais qui est attentionné envers Gwen, la seconde plus directive et distante mais qui aidera également Gwen et le croira quand il racontera son histoire.

Le style de l’auteur était très distant au départ (j’avais l’impression de Gwen racontait en voix-off) et ne savais pas où cela allait nous mener. L’Ankou est le valet de la mort qui vient faucher les âmes. Aussi au début je me suis dit: on est dans le pays des morts, mais l’auteur maintien un mystère sur ce pays des 12 Provinces (avec Waarms par où débarque Gwen). Est-ce une Bretagne passée, est-ce un monde parallèle, un monde des défunts, un purgatoire, ou encore une terre inconnue?? J’ai adoré ce côté mystérieux, un peu brumeux. On découvre quelques villes au fur et à mesure des fuites de Gwen mais finalement on en apprend bien peu sur la géographie de ces terres.

Bon petit plaisir avec le Pibil siffleur, petit oiseau presque indomptable, au tempérament fort mais ayant un fort penchant pour le genièvre… Je n’en dis pas plus sur cet oiseau mais il accompagne Gwen, un peu comme un familier. D’ailleurs à un moment où Gwen s’égare (dan son éthique professionnelle) le Pibil n’est pas évoqué.On le voit repointer son nez lorsue Gwen comprend ses erreurs.

En Bref…

Un bon compagnon pour mes nuit d’insomnies. Je le trouve plus à destination des adultes ou alors des ados mais avertis qui recherchent du récit initiatique et réflexif car même s’il y a des aventures, c’est tout de même un anti-héros, des moments difficiles (avec l’échec perpétuel jusqu’au moment où le personnage comprend qu’il doit se remettre en question).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s